[CR]: Rencontre technique SERRE MOBILE - Chautagne (73) - 28/10

Répondre
Rémi ADABio
Administrateur du site
Messages : 594
Enregistré le : 18 juil. 2014, 16:09
Localisation : Renage

[CR]: Rencontre technique SERRE MOBILE - Chautagne (73) - 28/10

Message par Rémi ADABio » 16 déc. 2020, 17:04

Retour la rencontre technique maraîchère : Serre mobile : équipement autoconstruit et itinéraire technique.

Le concept de serre mobile nous vient d’outre-Atlantique, il a débarqué en France il y a seulement quelques années et tant à se développer par l’auto-construction. Quels intérêts me direz-vous ? Ils sont nombreux mais il s’agit avant tout d’agronomie ! En effet, la mobilité des tunnels permet de rallonger les rotations sous-abris. Un légume habituellement cultivé sur l’assolement de plein champ, comme un chou ou un poireau, peut ainsi s’intercaler entre des tomates et des concombres. La fertilité des sols est aussi améliorée par l’impact positif des précipitations et du gel, c’est une sorte de lutte contre l’artificialisation des sols.

Pour répondre à cet objectif, Adeline Heymann maraîchère sur petite surface en Chautagne (73) a décidé d’en acquérir une via un chantier d’auto-construction avec l’Atelier Paysan réalisé en 2018.
C’est chez elle que l’ADABio a choisi d’organisé une rencontre technique le 28 octobre 2020, où une dizaine de participants ont pu découvrir l’équipement nécessaire et participer au déplacement de la serre.

Objectif : rendre mobile une serre mais pas plus fragile !

Arthur Dietrich de l’Atelier Paysan est venue présenter l’historique de la démarche d’auto-construction autour de la serre mobile. Deux systèmes ont été mis en plan et validés après prototypage, il s’agit du système « Rails » et du « Monokit ». Il défend largement que ces deux modèles ne sont pas plus fragiles que des serres sans bâche enterrée, car tout est prévu pour le renforcement de la structure et pour un amarrage suffisant.
Pendant cette rencontre, c’est avec le Monokit que les participants ont pu déplacer la serre mobile d’Adeline. Chacun a pu ainsi se rendre compte en quoi consistait l’opération en terme de temps, de méthode, et de points d’attention. Explications comprises ce chantier aura duré 1h30.

L’après-midi s’est terminée autour de la mise en place des successions de culture spécifique aux tunnels mobiles. Les possibilités d’optimisation sont nombreuses si le tunnel est déplacé 2 fois par an, mais c’est un véritable casse-tête. Il faut donc bien anticiper le plan de culture.

Pour en savoir plus vous trouverez le compte-rendu ci-dessous :
Fichiers joints
2001029_RTM_Serre mobile_CR.pdf
(909.92 Kio) Téléchargé 8 fois
Répondre

Retourner vers « équipements et petits matériels »