Comptes-rendus tours de plaine céréales/méteils ADABio

Avatar du membre
Martin ADABio
Messages : 258
Enregistré le : 19 août 2014, 12:05
Localisation : Haute Savoie

Comptes-rendus tours de plaine céréales/méteils ADABio

Message par Martin ADABio » 23 juin 2016, 12:48

Bonjour,

Un nouveau sujet pour partager vos observations et conseils sur les céréales bio

Voici un bref compte rendu du tour de plaine du 15/06/2016 dans l'avant pays Savoyard

Les méteils à base de lupin donnent de très bons résultats : 40q/ha environ
Ils sont composés de 3 variétés différentes de lupin (BOREGINE, BORUTA et SONET) à 140kg/ha environ + 35kg/ha d'avoine
Les préconisations de semis (100% de la densité en pur pour le lupin et 20% de la densité en pur pour l'avoine) viennent des essais réalisés par le FIBL. Les deux variétés les plus recommandées en bio sont BOREGINE et BORUTA.

Image

Image

Ces lupins sont implantés dans des terrains à l'origine très acides (4,6 de pH), dont le pH a été remonté il y a une dizaine d'années avant que la ferme ne passe en bio (1200kg de chaux vive tous les ans), jusqu'à atteindre un pH de 6,5. Depuis ils ne reçoivent plus d'amendement calcique, le lupin n'aimant pas le calcaire actif, mais tolérant apparemment des sols neutres.
La première année les lupins semés avec de l'avoine ont fait un bon rendement (35q/ha), mais ils étaient peu couvrants et se sont salis, les années suivantes le rendement était au rendez-vous également et le salissement de plus en plus faible, voire inexistant cette année (à voir ce que ça donne à la récolte quand même).

Les méteils pois protéagineux - avoine - orge présentent moins de pois que la première année quand il n'y avait que du pois protéagineux et de l'orge (à valider à la récolte), mais gardent un fort pouvoir couvrant. Les trois variétés de Pois utilisées sont : ISARD, ENDURO et YVER.

Image

A comparer avec la première année :

Image

Maïs :

Les maïs avec une forte vigueur au démarrage sont clairement les préférés des éleveurs, même si leur indice n'est pas très élevé. Des semis de maïs avec des indices 400 n'ont pas donné de bons résultats. Les indices 300 conviennent bien au secteur.
Le PR39Y58 donne de bons résultats, alors que le DK41 est décevant de ce coté là.
Le roulage au semis permet de casser les mottes et il permet donc de biner plus précocement, mais en même temps il risque de favoriser la levée d'adventices.

Soja :

Des difficultés pour désherber cette année, notamment avec la panique implantée dans les rangs. Jean a recommandé des passages de herse étrille non pas dans le sens des lignes, mais perpendiculairement.

Techniques culturales :

Les passages de bineuse ont été impossibles pour l'instant dans les maïs.

Les travaux de désherbage sur maïs sont à réaliser en priorité en pleine journée (en plein soleil) car ils sont moins cassant à ce moment là.

La roto-étrille (seulement deux fabricants dont Einbock) ne parait pas une solution idéale. Au salon grandes cultures bio en Suisse de 2015 nous avions trouvé qu'elle abimait beaucoup les sojas (car les dents sont très rigides), pour au final peu désherber, les dents rentraient peu dans le sol et les adventices n'étaient pas touchées. Jean Champion a expliqué que cet outil était adapté uniquement aux sols sableux/très friables en surface.

La houe est adaptée sur sols croutés. Plus le sol est croûté plus l'effet de désherbage est fort, et inversement.
Avatar du membre
Martin ADABio
Messages : 258
Enregistré le : 19 août 2014, 12:05
Localisation : Haute Savoie

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par Martin ADABio » 24 juin 2016, 09:16

Concernant le panic (panic-pied de-coq), deux sites apportent des infos intéressantes :
http://www.infloweb.fr/panic-pied-de-coq

D'ailleurs le site http://www.infloweb.fr/ répertorie toutes les adventices.

Ainsi que les brochures de l'ITAB :
pour le panic et les adventices germant l'été : http://www.itab.asso.fr/downloads/deshe ... _6_ete.pdf
Pour les autres adventices voir dans la colonne de droite de cette page : http://www.itab.asso.fr/programmes/desherbage.php

Les graines durent 3-4 ans dans le sol, il faudrait pouvoir allonger la rotation et le retour entre cultures d'été. Peut-être que de la féverole avec un peu d'épeautre serait une culture d'automne intéressante et répondrait aux objectifs de production de protéines. Les pois semblent peu adaptés étant donné al pression en sangliers sur les parcelles de la Balme.
Avatar du membre
Martin ADABio
Messages : 258
Enregistré le : 19 août 2014, 12:05
Localisation : Haute Savoie

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par Martin ADABio » 01 juil. 2016, 10:57

Comme on avait parlé des variétés de maïs, voici les résultats des essais de maïs population dans la Loire en 2015 :
http://www.agriculturepaysanne.org/fil ... s-2015.pdf
David ADABio
Messages : 42
Enregistré le : 15 sept. 2014, 10:35
Localisation : Ceyzériat (01)

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par David ADABio » 26 juin 2017, 15:04

Voici la fiche support distribuée lors du rallye méteil du 20/06/17 dans l'Ain, avec les parcelles visitées et 2-3 compléments techniques :
fiche support rallye méteil juin2017.doc
(404 Kio) Téléchargé 85 fois
Travail réalisé dans le cadre du programme ECOPHYTO Dephy
David ADABio
Messages : 42
Enregistré le : 15 sept. 2014, 10:35
Localisation : Ceyzériat (01)

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par David ADABio » 27 juin 2017, 13:19

Remarque suite au tour du plaine de la semaine dernière : Faites bien attention à la variété de pois fourrager que vous utilisez dans vos méteils et adaptez bien la densité de semis à son PMG...

ASSAS a un PMG qui tourne autour de 150-180, il faut le semer à 20-25 kg/ha pour viser une densité de semis de 13 à 15 grains/m².

ARKTA a un PMG d'environ 100, il faut le semer à 13-15 kg/ha pour avoir une densité de 13 à 15 grains/m². Si vous le semez à 25 kg/ha vous aurez 25 gr/m² et il risque d'étouffer tout le reste !

Rappelons que l'objectif en sortie d'hiver dans les méteils est d'avoir environ 10 pieds de pois fourrager au m². En deçà la proportion du pois sera trop faible, au-delà le risque de verse à cause du pois sera accru.
David ADABio
Messages : 42
Enregistré le : 15 sept. 2014, 10:35
Localisation : Ceyzériat (01)

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par David ADABio » 07 déc. 2017, 15:07

Compte-rendu + quelques photos des 2 Tours de plaine à Champagne en Valromey aux mois de mars et mai :
132_20170320 CR tour de plaine CROF.doc
(2.43 Mio) Téléchargé 57 fois
132_20170523 CR tour de plaine CROF.doc
(3.59 Mio) Téléchargé 61 fois
Mars : visite de parcelles d'orge et méteil, démonstration de herse étrille sur céréales

Mai : visite de parcelles d'orge, méteils et maïs. Démonstration de binage sur maïs.
Avatar du membre
Martin ADABio
Messages : 258
Enregistré le : 19 août 2014, 12:05
Localisation : Haute Savoie

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par Martin ADABio » 23 mai 2018, 12:58

Activateurs de sol et fertilisation : résultats d'une étude en PACA


L’utilisation des activateurs de sol se développe, en agriculture biologique comme en agriculture conventionnelle. Pour y tenter d’y voir plus clair, Agribio 04 a suivi un essai sur la question chez un agriculteur à Mane.

Les profils de sol ont révélé une densité racinaire significativement plus importante en présence de Bactériosol®, par rapport au témoin en conduite classique.
Concernant le rendement à la récolte, la présence de Bactériosol® n’a pas compensé l’absence de fertilisation organique. La modalité conduite avec fertilisation mais sans activateur de sol a en effet réalisé un rendement supérieur de 8 quintaux par hectare.


Dans le cadre de cet essai, il a donc très certainement manqué une modalité permettant de déterminer le niveau de fertilisation à apporter en complément de l’activateur de sol. Ce complément de fertilisation aurait sans doute permis au blé de mieux profiter de sa meilleure exploration racinaire. Reste qu’économiquement, les apports combinés de fertilisants et d’activateurs de sols posent question sur des potentiels moyens de rendement compris entre 25 et 35 quintaux par ha. Les résultats mis en avant dans cet essai confirment ceux obtenus au niveau national par Arvalis montrant que la substitution de toute ou partie de fertilisation par les activateurs de sols entraine des pertes de rendement comprises entre 5 et 10% (Perspectives Agricoles Mars 2018).
La stratégie d’apport d’activateurs de sol doit donc être raisonnée en fonction de la structure initiale des sols et des sources possibles d’amendements organiques de types composts disponibles à coûts modérés aux alentours de la ferme. L’optimisation de la couverture du sol et la modération du labour sont également autant de leviers qui ont fait leurs preuves pour permettre une bonne structure racinaire, en complément d’azote disponible pour les cultures.

http://www.bio-provence.org/Activateurs ... blications
Avatar du membre
Martin ADABio
Messages : 258
Enregistré le : 19 août 2014, 12:05
Localisation : Haute Savoie

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par Martin ADABio » 23 mai 2018, 13:05

Fertilisation des blés en bio : essais en secteur sec sans irrigation (PACA)

Sur deux années d’essais, on constate que :
- Une fertilisation précoce mi-février à début mars (en moyenne 50 unités d’engrais du commerce comprenant une dizaine d’unités d’azote pour 100 kg de produits) permet de sécuriser le rendement, y compris derrière luzerne (gain de 10 quintaux en 2017 sur un des essais).
- La fertilisation précoce a permis d’augmenter la fertilité d’épis de manière significative, expliquant l’essentiel de l’augmentation du rendement.
- Un apport tardif début à mi-avril (20 unités en moyenne) n’a pas permis d’augmenter de manière très significative le rendement, compte tenu de la présence moins importante de pluie à cette période, entrainant ainsi une moins bonne minéralisation ou son décalage par rapport aux besoins azotés du blé.
- Du fait de cette mauvaise valorisation de l’azote organique, un apport tardif, dans la gamme de produits testés, n’a pas permis d’augmenter le taux de protéines.
- Un apport fractionné composé d’un apport précoce et d’un apport tardif n’a pas eu d’impact significatif sur le rendement par rapport à un seul apport précoce, ni sur le taux de protéines (qui était l’objectif final d’une telle modalité). En présence d’irrigation, le fractionnement de l’apport d’azote peut en revanche s’envisager avec une plus grande efficacité.

Les résultats protéines / rendement par variété :
varietes-175f5.jpg
http://www.bio-provence.org/Fertilisati ... blications
David ADABio
Messages : 42
Enregistré le : 15 sept. 2014, 10:35
Localisation : Ceyzériat (01)

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par David ADABio » 20 juin 2018, 08:09

Quelques photos du rallye méteil organisé le 6 juin dans l'Ain (Cliquer sur les photos pour les agrandir).

Sardières - Méteil Blé (60kg/ha) / Avoine (28kg/ha) / Seigle (23kg/ha) / Pois fourrager Arkta (12kg/ha) / Vesce José (10kg/ha) :
IMG_20180606_144319.jpg
Mélange relativement bien équilibré entre céréales et protéagineux, peu de verse. Choix de la variété de Blé ENERGO qui remplace avantageusement le triticale dans ce mélange grâce à sa bonne hauteur de paille.


Sardières - Mélange "Précomix" - Triticale (42kg/ha) / Blé (26kg/ha) / Avoine (24 kg/ha) / Pois fourrager Assas (13 kg/ha) / Pois protéagineux Cartouche (7 kg/ha) / Vesce José (20kg/ha) :
IMG_20180606_145839.jpg
Davantage de verse que dans le mélange précédent lié à la forte présence de vesce qui a pris le dessus sur les céréales dans certaines zones. Ce mélange aurait été mieux adapté à une récolte en ensilage qu'en grain.


GAEC du Grand Barvet - Mélange Triticale-Blé-Seigle-Avoine (90%) / Pois fourrager Assas (10%) :
IMG_20180606_152854.jpg
Mélange très homogène, bon équilibre apparent entre la céréale et le pois.
David ADABio
Messages : 42
Enregistré le : 15 sept. 2014, 10:35
Localisation : Ceyzériat (01)

Re: Tours de plaine Céréales - Méteils...

Message par David ADABio » 20 juin 2018, 08:36

EARL Damians - Mélange Avoine blanche (88 kg/ha) / Pois protéagineux Dove (141 kg/ha) :
IMG_20180606_161407.jpg
Mélange initialement prévu pour enrubannage, qui sera finalement récolté en grain. A la date de la visite, écart important de maturité entre le pois déjà bien avancé et l'avoine. A voir si le pois protéagineux (réputé moins sensible à l'éclatement des gousses que le pois fourrager) va maintenant réussir à attendre la maturité de l'avoine...


Mélange Escourgeon (70 kg/ha) / Pois protéagineux Dove et Balltrap (80 kg/ha) :
IMG_20180606_163059.jpg
Parcelle qui a fortement souffert des excès d'eau en hiver. L'orge y est très sensible, le pois protéagineux également, d'où de gros manques et une faible vigueur en sortie d'hiver dans les zones les plus hydromorphes, avec levée de renoncules et de matricaires. Sur terrains sains et/ou en conditions hivernales et printanières sèches, cette association donne généralement de bons résultats.


Mélange Seigle (145 kg/ha) / Vesce de Panonie (15 kg/ha) :
IMG_20180606_165041.jpg
Mélange de toute beauté au moment de la visite. Pas trop de verse malgré la hauteur importante (environ 1.80m). Association très couvrante.


Mélange de printemps Avoine (33 à 43 kg/ha) / Lupin bleu Borégine (111 à 143 kg/ha)
IMG_20180606_170323.jpg
IMG_20180606_170424.jpg
Association intéressante du fait de la teneur en protéine importante du lupin. L'avoine est là pour couvrir le sol (le lupin se laisse facilement concurrencer par les adventices) mais attention à ne pas la semer trop dense sinon elle devient trop concurrentielle pour le lupin !
Répondre

Retourner vers « GRANDES CULTURES »