Piegeage de la drosophile suzuki

Répondre
Jean-Michel ADABio
Messages : 27
Enregistré le : 12 sept. 2014, 09:22
Localisation : Montmelian

Piegeage de la drosophile suzuki

Message par Jean-Michel ADABio » 30 juin 2015, 08:20

La drosophile du cerisier réagit de manière très sensible à la sécheresse. Toutes les mesures qui contribuent à un climat sec dans le peuplement ont donc un certain effet de protection préventive. Parmi ces mesures, citons : une taille des arbres qui favorise une bonne aération et un ressuyage rapide ; le mulch fréquent de la végétation sous la culture ; la pose d’un film noir sous la culture ; l’adaptation de l’intensité de l’irrigation.

Afin d’éviter d’attirer les ravageurs, aucun fruit en surmaturation ne doit rester sur les plantes attaquées.
Des passages de récolte réguliers sont nécessaires au moins tous les deux jours. Tous les fruits trop mûrs tombés au sol devraient être ramassés. .Les fruits atteints doivent être rapidement éliminés. Ils ne doivent en aucun cas être mis au compost, mais doivent être stockés dans un récipient hermétique ou dans de l’eau savonneuse. Privées d’oxygène, les larves meurent rapidement. Ces déchets doivent être brûlés ou jetées dans une fosse à purin.


Pour le piégeage massif, un test du CTIFL a montré que la drosophile préfère l’attractif Riga et la couleur rouge.
Comme le piège Riga est très cher, on peut bricoler son matériel et fabriquer son appât.

Pour l’appât :

Recette 1 : 50 % d’eau, 40 % de vinaigre de pomme,10 % de vin rouge, 2 gouttes de savon ou de détergent pour la vaisselle.
Recette 2 qui serait la plus attractive : pour 350 ml d’eau, 1 cuillère de levure sèche du boulanger,4 cuillères de sucre, 3 gouttes de savon. Rajouter un colorant rouge si on ne dispose pas de piège de cette couleur.

Pour le piège :

Pour la fraise :
Les pots de miel de 500 ml et moins seraient les mieux addapter puisqu’il faut poser les pièges au niveau des fruits, à l’ombre du feuillage et en zone humide. Les percer dans le tiers supérieur d’au moins 10 trous de 3 à 5 mm de diamètre et après les avoir remplis, placer le couvercle pour protéger l’appat de la pluie ou éviter que de gros insectes ne soient piéger.

Pour les autres fruits :
utiliser des bouteilles plastiques de préférence de couleur rouge. Perforations idem pot de miel.

Placer les pièges (bouteilles ou pots de miel) à hauteur des fruits et à l’ombre.

Densité :
pour les fraises et avec de petits pots tous les 2 mètres.
Avec des boutelles de 1 litres dans les arbustes, on pourrait aller jusqu’à 5 mètres.
Pour les hollandais avec de gros pièges, 1 piège / 40 m2 (250 pièges/ha),
Renouveler l’appât toutes les 2 à 3 semaines ou dés qu’il y a plus de drosophile que d’appât.
Attention: ne pas vider le contenu du piège dans la parcelle, mais dans les eaux usées.
Jean-Michel ADABio
Messages : 27
Enregistré le : 12 sept. 2014, 09:22
Localisation : Montmelian

Re: Piegeage de la drosophile suzuki

Message par Jean-Michel ADABio » 27 août 2015, 09:21

Claudio Bonnanno a testé le piégeage massif avec bouteille percée et le mélange avec levure, sucre et sirop rouge dans les mûres et les framboises. En posant, les bouteilles tous les 2 mètres, ça semble fonctionner. A vérifier en dehors des périodes de canicules que la drosophile n'aiment pas.
Rémi ADABio
Administrateur du site
Messages : 528
Enregistré le : 18 juil. 2014, 16:09
Localisation : Renage

Re: Piegeage de la drosophile suzuki

Message par Rémi ADABio » 23 sept. 2015, 10:32

Voici une fiche très intéressante sur la Drosophile suzukii réalisée par la Chambre d'Agriculture de Corèze.
La lutte contre ce ravageur est un complexe de techniques à mettre en place et il ne faut pas oublier aussi la régulation naturelle.

Drosophile suzukii : une autre vision des choses
Beaucoup de données nous arrivent : la drosophile conquiert de nouveaux espaces. Les informations sont quelques-fois contradictoires. Elles nous permettent une fois de plus de nous rendre compte d’une réalité : ça ne fonctionne pas comme prévu !
La nature est complexe. Ses forces agissent et interagissent en permanence, nous offrant des perspectives surprenantes.
Rémi ADABio
Administrateur du site
Messages : 528
Enregistré le : 18 juil. 2014, 16:09
Localisation : Renage

Re: Piegeage de la drosophile suzuki

Message par Rémi ADABio » 27 janv. 2017, 16:58

Bonjour,

Suite aux journées techniques organisées en décembre 2016 par le CTIFL dédiées à Drosophila Suzukii, vous pouvez vous documenter sur les dernières recherches sur le sujet en cliquant sur le lien suivant:
=> JOURNÉES DROSOPHILA SUZUKII
Répondre

Retourner vers « Petits Fruits »