lutte contre l'anthracnose et la rouille du groseillier

Répondre
Jean-Michel ADABio
Messages : 27
Enregistré le : 12 sept. 2014, 09:22
Localisation : Montmelian

lutte contre l'anthracnose et la rouille du groseillier

Message par Jean-Michel ADABio » 30 juin 2015, 08:42

L’anthracnose du groseillier est répandue en France sur le groseillier rouge et le cassissier. C’est essentiellement sur le limbe des feuilles que l’affection évolue. Les premières tâches apparaissent dès que les premières feuilles sont étalées. Ces tâches sont de couleur gris brun, anguleuses avec un léger halo jaune. En cas de forte attaque, le feuillage tombe prématurément. Cette défoliation précoce peut induire une mauvaise maturation des fruits et réduire la production de l’année suivante par défaut d’induction florale.
Le champignon hiverne dans les feuilles mortes. Les ascospores comme pour la tavelure assurent les contaminations au printemps à la faveur d'une pluie.
Une parcelle fortement attaquée en post-récolte, nécessite :
_ un broyage durant l' hiver des feuilles mortes tombées au sol avant le redémarrage de la plantation
_ 2 à 3 traitements avec un mélange cuivre + soufre: au stade C3-D, puis en encadrement de la floraison

ces traitements sont également efficaces contre la rouille
Répondre

Retourner vers « Petits Fruits »